FAQ Récupération de données


1. Qu'est-ce qu'un support flash (clé USB, carte mémoire, SSD, etc) ?

Memoire Flash pour cle USB et carte
Puces pour clé USB ou carte

Un support Flash est une mémoire électronique de masse non volatile et réinscriptible. C'est-à-dire, si l'alimentation est coupée, les informations restent conservées. Les données sont enregistrées sur une puce électronique. A l'intérieur de la puce, les cellules ont des charges positives ou négatives suivant les données enregistrées. Les données sont conservées selon un principe purement électronique. On trouve le support Flash concrètement sous forme de clé USB avec toutes ses variantes (clef USB ou USB key, USB drive, ces termes sont équivalents). Egalement, le support Flash peut se trouver sous la forme de carte mémoire (carte SD, carte SDHC, carte XD, carte CF, etc). Récemment, les disques SSD (Solide State Disk) ont fait leur apparition et commence à se faire une place importante sur le marché du stockage de données ainsi que sur le marché de la récupération de données.

2. Comment fonctionne une clé USB ?

cle usb microcontroleur memoire
Anatomie clé USB

Hormis les composants accessoires, un support Flash (prenons le cas de clé USB ou clef USB pour exemple) a trois parties principales :

  • Une puce mémoire (voire plusieurs) pour le stockage des données.
  • Un microcontrôleur qui lit et écrit les données reçues depuis l'ordinateur, responsable de l'organisation des données dans la mémoire. Une clé USB non reconnue est l'exemple type d'un microcontrôleur hors service.
  • Un connecteur (série dans le cas d'une clé USB ou parallèle dans le cas d'une carte mémoire CF par exemple) pour la communication avec l'appareil qui l'héberge (ordinateur, Appareil photo, etc).

Lors de l'insertion du support Flash dans un appareil, il sera alimenté et pourra répondre aux commandes de lecture, écriture, scan, récupération, etc.

3. Pourquoi j'ai ma clé USB en panne ?

récupération de données d'une clé USB cassée
Clé USB cassée

Normalement, la durée de vie d'un support Flash est relativement longue (entre 10000 et 1000000 cycles d'écriture et d'effacement) s'il est utilisé dans les règles prévues. Il arrive cependant que ces règles ne soient pas respectées, comme par exemple :

  • Lorsqu'il est retiré de l'appareil à chaud (avant de couper l'alimentation ou avant de l'éjecter).
  • Lorsqu'il subit des conditions physiques anormales (surtension, chaleur, eau, humidité).
    Lorsqu'il est tordu, plié, cassé, endommagé, cramé, mal traité, etc.
  • Ou tout simplement, lorsque la qualité des composants électronique est médiocre.

4. Quels sont les pannes de clé USB et carte mémoire ?

Récupération de données panne logique et physique sur clé USB
Panne Logique/Physique clé USB

Pour les supports Flash (notamment les clés USB et les cartes mémoires), il y a deux types de pannes : panne logique et panne physique. Pour comprendre la différence on introduit la notion du contenant et du contenu. Le contenant est le support Flash et le contenu se compose des données enregistrées. On parle de problème logique lorsque le contenant n'a aucun problème et est reconnu correctement par un gestionnaire de support de stockage. Par contre il y a un problème d'accès au contenu (par ex. effacement par erreur, corruption de la table de partition, formatage, etc). Dans ce cas un scan et une récupération restent possibles par un logiciel récupération de données spécialisé. On parle d'un problème physique lorsque le contenant est endommagé physiquement ou électroniquement (clé USB cassée en deux, microcontrôleur ne réagit plus, etc), ou pire encore, la mémoire Flash ne réagit plus.

5. Comment récupérer les données de clé USB ?

lecture en hexadecimal memoire cle usb
Panne physique-lecture spéciale

Pour un objectif de récupération de données et pour une panne logique, on utilise un ordinateur et un logiciel spécialisé pour le clonage et un logiciel de récupération de données (extraction de données). Pour une panne physique, les moyens sont plus importants, plus coûteux et ne sont pas faciles à maîtriser. Il faut une bonne station de soudure/dessoudure à infra-rouge des CMS et BGA, un lecteur de puces mémoires Flash, un logiciel de simulation de microcontrôleur, un logiciel de clonage et un logiciel de récupération de données. Parfois, l'utilisation d'un support identique pour pièces de remplacement est nécessaire.

6. Comment se passe la récupération de données sur clé USB ?

Lecture hexadécimal mémoire flash SD et récupération de données
Etapes de récupération de données d'une carte SD

Quelque soit le problème du support Flash (clé USB ou carte mémoire), pour effectuer une récupération de données, il est préférable de disposer d'une image du support traité. Par exemple, pour une clé USB et en cas de panne logique, il faut cloner la clé USB d'abord, et ensuite faire une recherche et une extraction (récupération) des données à partir du clone peut être effectuée. Dans le cas de panne physique, il faut réparer la clé ensuite la cloner et faire récupération de données. Si le support n'est pas réparable, il faut lire les puces mémoires en hexadécimal sur un lecteur spécial, reconstruire une image (clone) du support (clé USB ou carte mémoire), ensuite faire une analyse de l'image et enfin l’extraction et la récupération des données.

7. Récupérer une carte mémoire, est-ce toujours possible ?

carte SD tordue, mémoire flash USB cassée
Carte SD tordue, mémoire clé USB cassée

Dans le cas de problème logique de clé USB ou de carte mémoire, il est très souvent possible de récupérer des données (photos, documents, vidéo, etc). Mais quelles données ? En principe, toutes les données peuvent être récupérables à condition qu'elles ne soient pas réécrites. En cas d'écriture ou effacement, la qualité des données récupérées peut être altérée. En cas de panne logique, il est vivement recommandé de ne plus utiliser le support avant de récupérer son contenu. Les professionnels de la récupération de données peuvent récupérer les données existantes dans le support mais ils ne peuvent pas les ressusciter. Par exemple, il serait presqu'impossible de récupérer une photo de vacances enregistrée sur une clé USB il y a cinq ans, alors que la clé est toujours en utilisation et fonctionne toujours.

Dans le cas d'une panne physique, tout dépend de l'état de la puce mémoire. Tant que ces puces mémoires Flash restent physiquement intactes et exploitables, tout est possible mais pas de façon certaine. Car même si la puce mémoire est exploitable et lisible, après la lecture en hexadécimal (informations bas niveau), il faudrait réussir l'émulation du fonctionnement du microcontrôleur. Ce qui revient à recréer une image de la clé USB ou de la carte mémoire Cette tâche est la plus délicate et n'est toujours pas certaine.

8. Après récupération de clé USB, pourquoi elle est démontée ?

Clé USB démonée, microcontroleur, mémoire Flash
Clé USB en pièces

Dans le cas de panne physique, d'après les précédentes explications, il est naturel que la clé USB (ou la carte mémoire) soit ouverte, que les puces soient dessoudées, le microcontrôleur soit remplacé, etc. Cela revient à casser la coque et démonter entièrement le support. Malheureusement, ces opérations sont irréversibles. De plus, étant donné la fragilité et la finesse des supports, il est très difficile de les remonter. Enfin, étant donné le prix des supports (quelques euros), il n'y a aucun intérêt à les remonter. Ce n'est qu’une perte de temps et d'énergie.

9. Pourquoi le prix de récupération de données de clé USB est élevé ?

En cas de panne physique d'une clé USB ou d'une carte mémoire, comme expliqué précédemment, les moyens utilisés sont coûteux et très techniques. Il faut un technicien avec des compétences très spécifiques en électronique et en informatique simultanément. Le temps du traitement est beaucoup plus long, et la réussite du traitement n'est pas sûre. Enfin, parfois un support identique (clé USB ou carte mémoire) est nécessaire afin d'effectuer la récupération de données. Tous ces paramètres font augmenter le coût de la prestation de récupération de données.

10. Photos perdues sur carte mémoire, que faire ?

Tout d'abord, il faut arrêter d'utiliser la carte. Ensuite, il faut différencier deux cas : soit la carte mémoire est reconnue par l'ordinateur soit la carte mémoire non reconnue. Si la carte n'est pas reconnue, le problème est très probablement physique et il faut impérativement l'intervention d'un professionnel. Si la carte est reconnue avec sa taille réelle (dans le gestionnaire des disques) mais elle en en RAW (par exemple) ou l'ordinateur demande à la formater. Dans ce cas, il est très probablement, le problème est logique (avec beaucoup de réserve !). Dans ce cas un logiciel de récupération de données peut très bien aider à retrouver les photos perdues. Le meilleur logiciel récupération de données gratuit est bien sur Photorec (http://www.cgsecurity.org/wiki/PhotoRec_FR). Mais il n'est pas facile à dompter pour un utilisateur moyen.

11. Comment trouver un bon professionnel en récupération de données ?

Ci-après une liste de conseils afin d'éviter les pratiques douteuses de certains opérateurs sur le marché de la récupération de données :

  1. Lors de votre recherche, ne vous arrêtez pas à la première page. Ceux qui sortent en premier sont plus préoccupés par leur classement sur internet plutôt qu'à maîtriser les techniques de récupération de données.
  2. Soyez précis dans votre recherche afin de trouver votre interlocuteur rapidement et faites des requêtes pertinentes. Dites par exemple : "entreprise de récupération de données clé USB en panne devis gratuit", "société de récupération de données photos perdues carte sd urgence", "professionnel de récupération de données clé usb problème électronique urgent","technicien de récupération de données perdues carte mémoire traitement rapide", ainsi de suite. Evitez les mots bateaux : problème clé USB, photos perdues carte SD, etc, pour éviter justement de tomber sur des forums de discussion, des articles, et des sites qui n'ont rien à avoir avec votre problème.
  3. Optez pour un tarif clair et net et méfiez-vous des tranches de tarifs car vous ne comprendrez pas pourquoi vous êtes très souvent dans la tranche haute. Les tarifs bas ne sont pour personne, ils permettent seulement d’attirer votre attention.
  4. Soyez sûrs de la gratuité pure et simple de votre devis et que cette gratuité ne soit pas conditionnée par l'acceptation du devis et une facturation ultérieure.
  5. Soyez sûrs que votre devis ait été effectué par un technicien de récupération de données et non pas par un agent d'accueil selon une description vague.
  6. Soyez sûr que le traitement du problème de votre clé USB ou carte mémoire s'effectue en France.
  7. Soyez sûrs que vous puissiez récupérer votre clé ou carte mémoire en cas de refus de devis, sans aucun engagement et que votre support n'ait pas été endommagé.
  8. Renseignez-vous sur les frais annexes : frais de prise en charge, frais de retour, prix du support, frais de réclamation, frais d'émission de devis sur papier, etc.
  9. Regardez toujours le prix final à payer de votre poche en TTC.
  10. Assurez-vous que si vos données demandées ne sont pas récupérées, vous aurez la possibilité de refuser le résultat même en cas de réussite de la récupération.
  11. Soyez sûrs de la gratuité d'une réclamation justifiée.
  12. Comparez tous ces points avec les services et les garanties proposés par Data Flash Back.

12. Récupérer données perdues sur clé USB, comment ?

SOS données perdues clé USB
Clef USB données perdues

En cas de perte de données soudaine d'une clé USB, il faut être sûr si c'est un problème de clef USB ou un problème d'ordinateur. Testez la clé USB sur un autre ordinateur PC ou MAC. Si le problème persiste, vérifiez si vous avez une copie de sauvegarde de votre clé USB sur un autre ordinateur. Sinon, si vous avez un PC (sur Windows 7 par exemple), allez dans Démarrer ---> Ordinateur (clique droit) ---> Gérer. La fenêtre du gestionnaire de l'ordinateur s'affiche. Cliquez sur Stockage ---> Gestion des disques. Vérifiez la présence de tous les supports de stockage liés à votre ordinateur. Si votre clé USB non reconnue par l'ordinateur avec sa réelle capacité, il est très probable que la clef USB ait un problème électronique ou problème physique. Il serait inutile de manipuler la clé ou de tenter quoi que ce soit. Par contre, si la clé USB est vue avec sa réelle taille, il est très probable que la clef USB ait un problème logique. Attention, ne faites aucune manipulation sur la clé : pas de nouvelle partition, pas de formatage, etc. A ce stade, il faut se décider si vous souhaitez faire la récupération de données par vous même ou bien vous souhaitez la confiez à un professionnel de la récupération de données. Si vous décidez d'effectuer cette délicate tâche, il faut trouver un bon logiciel de récupération de données gratuit. Privilégiez une recherche en anglais (de type freeware recover my files ou freeware recover lost files) car les ressources sont beaucoup plus abondantes. Parmi les logiciels de récupération de données trouvés, il faut cibler ceux qui peuvent faire une recherche d'une partition perdue afin de conserver votre arborescence de données d'origine. La majorité des logiciels de récupération de données gratuits font une récupération en vrac sans arborescence et sans le nom d'origine de vos fichiers. Il faut faire un test. Mais prudence, lors de téléchargement et d'installation de logiciel de récupération de données supprimées, des logiciels indésirables peuvent s'incruster dans votre ordinateur et vous regrettiez probablement ce choix de le faire par vous même.

13. Comment récupérer photos supprimées sur carte mémoire ?

photos supprimées carte SD
Carte mémoire SDHC

Supposons que vos photos ont disparu soudainement dans votre appareil photo ou bien que vous les ayez effacées par erreur. Dans ce cas, ne faites aucune manipulation à partir de l'appareil photo (pas de réinitialisation de la carte SD ni formatage). Insérer la carte dans un lecteur Flash (à moins de 10 € dans le commerce) et connectez le lecteur Flash à une entrée USB de votre ordinateur. Reportez-vous à la question 12 (récupération de données sur clé USB) pour voir la possibilité de faire la récupération de données par vous-même. Si la carte SD est reconnue avec sa réelle capacité, la récupération de données est possible. Sauf que dans le cas de photos supprimées ou photos perdues sur une carte SD, l'arborescence est beaucoup moins importante que dans le cas de données perdues sur clé USB. Le choix de logiciel récupération de données gratuit est beaucoup plus souple. 

14. Y a-t-il un logiciel de récupération de données gratuit ?

Pour récupérer les données de clé usb gratuitement, le meilleur logiciel gratuit de récupération de données est sans doute Testdisk et Phtotorec, mais il n'est pas facile à utiliser pour tout le monde. Il est plutôt destiné aux initiés à la ligne de commande. Pour un objectif de récupération de données sur une clé USB ou carte mémoire, il est extraordinaire. Il peut même récupérer l'arborescence des données. Ses options sont riches et puissantes. Si la clé USB (ou carte mémoire) est reconnue avec sa réelle capacité dans le logiciel, il est très possible de faire la récupération de données. Son petit frère Photorec (http://www.cgsecurity.org/wiki/PhotoRec_FR) est conçu spécialement pour la récupération des photos supprimées sur carte mémoire. Mais attention, un logiciel de récupération de données gratuit ou payant ne peut absolument rien faire en cas de problème électronique ou problème matériel (clé USB non reconnue ou carte mémoire non reconnu). D'où le besoin d'un professionnel fiable. D'ailleurs, une récupération de données de clé USB gratuitement peut avoir des conséquences néfastes sur l'intégrité des données si on ne maîtrise pas parfaitement le moyen utilisé.

15. Clé USB en RAW, comment récupérer les données ?

Récupération de données clé USB en RAW
Clé USB en RAW

En cas de clé USB non reconnue par ordinateur, il faut pouvoir différencier un problème logique d'un problème physique (ou problème électronique). Le moyen le plus rapide est l'utilisation d'un gestionnaire de disques. Si votre clé USB non reconnue est visible dans le gestionnaire de disques avec sa taille réelle (comme un support vierge), cela veut dire que cette clé USB non reconnue n'a pas de problème électronique. Dans ce cas, un logiciel gratuit de récupération de données (comme Testdisk) peut vous servir à retrouver les données perdues. Attention de ne faire aucune manipulation comme formatage ou création de partition. Car une récupération de données après formatage devient plus délicate parce que vous risquez la perte de l'arborescence de vos données.

16. Quels sont les symptômes de panne de clé USB et carte mémoire ?

Une clé USB en panne ne peut avoir que deux types de pannes : panne logique et panne physique. On qualifie la panne de logique lorsque le support n'a pas de problème matériel de composant électronique ou de PCB. La panne est physique (électronique) lorsqu'il s'agit d'un dysfonctionnement d'un composant électronique ou bien d'un dysfonctionnement de la PCB et ses accessoires. En cas de panne logique, et lors de son insertion dans un ordinateur, on peut recevoir un message demandant un formatage et on peut remarquer une activité de détection de la clé USB. Mais tous ces signes sont trompeurs car ils peuvent être dus au micron contrôleur uniquement. En cas de panne physique et lors de son insertion dans un ordinateur, rien ne peut être remarqué, aucune activité de détection, clé chauffe, voire surchauffe, clé USB peut être tordue, cassée, pliée, connecteur bouge, etc. Dans tous les cas, pour en être sûr, c'est le gestionnaire des disques qui nous donnera l'information. Si la clé USB est détectée dans le gestionnaire des disques avec sa réelle capacité (mais elle en en RAW), le problème de la clé USB est logique. Un logiciel de récupération de données peut être suffisant pour la récupération de données. Sinon, il ne faut pas chercher plus loin, le problème est bien matériel et physique. Dans ce cas, l'intervention d'un professionnel de la récupération de données spécialisé en clé USB (en tant que support électronique de stockage), devient indispensable.

17. Récupérer des SMS de téléphone portable ?

Oui et non ! La récupération des SMS d'un téléphone portable n'est toujours pas possible. Tout dépend anciens de combiens ? En principe, les anciens téléphones portables ont une petite mémoire. Les données y sont enregistrées et effacées cycliquement. Plus la mémoire est petite et plus les données sont anciennes, plus le risque de s'écraser est élevé. Data Flash Back n'offre pas ce type de service pour les anciens portables, car la recherche est longue, les moyens ne sont pas standardisés, la chance de retrouver les données est faible et enfin, le prix de la prestation est relativement élevée, que personne (sauf des rares cas) n'accepte de la payer. Pour tout cela, Data Flash Back, n'offre que le service de recherche de données sur des Smartphones et Tablettes standardisés de type Android (Comme Samsung, Galaxy, Sony, Xperia etc) et iOS de Appel (iPhone, iPad, etc).

18. Quel est le meilleur logiciel de récupération de données ?

Le meilleur logiciel est celui qui correspond à votre cas (tout comme la meilleure chaussure) à partir du moment où il est bien défini. Il peut être gratuit ou payant. La moitié de la réponse se trouve dans une question bien posée. Les logiciels de récupération de données ne sont que des outils et c'est à vous (nous) en tout état de conscience de savoir les utiliser. Il est évident, que certains logiciels utilisent des algorithmes de recherche moins sophistiqués que d'autres. Cela n'a d'importance que dans le cas où les données sont effacées, données supprimées, où dans le cas de recherche de données après formatage. Pour la majorité des cas, en tant que professionnel de la récupération de données, nous utilisons souvent R-Studio et Getdataback (pour NTFS et pour FAT). Ces logiciels ne sont pas gratuits mais relativement faciles à maîtriser pour un utilisateur avancé.  Ils peuvent effectuer la recherche des partitions et les données dans les partitions. Le bon diagnostic du problème est une étape importante dans sa résolution. Car les logiciels de récupération de données offrent beaucoup de possibilités et c'est au technicien de faire le meilleur choix. Car opter pour un mauvais choix peut ne pas conduire au résultat recherché.

19. Pourquoi j'ai une clé USB non reconnue ?

Une clé USB non reconnue par l'ordinateur est souvent due au dysfonctionnement du micro contrôleur faisant l'interface entre les puces mémoires et l'ordinateur. Dans certains cas, ce micro contrôleur chauffe, voire surchauffe. Dans telle situation, le problème de la clé USB est considéré comme physique ou matériel. L'intervention d'un professionnel de la récupération de données ayant des compétences en électronique est indispensable.

20. SOS données perdues, que faire ?

Pas de panique ! Si vous rencontrez un cas de données perdues brutalement sans raison particulière, cela peut arriver car dans le monde physique rien n'est sûr à 100%. Il ne faut pas perdre sa boussole et s'affoler. Tout d'abord, aller dans votre gestionnaire des disques pour voir si vous avez une clé USB détectée. Si oui, est-elle détectée avec sa capacité réelle en RAW ? Si oui, vous pouvez faire la récupération de données par vous même. Sinon, si votre clé USB détectée avec une taille bizarre qui ne correspond pas à sa réelle capacité, il est très probable que vous avez un problème de clé USB qui nécessite l'intervention d'un professionnel de la récupération de données. Il serait inutile, voire dommageable d'essayer de faire des manipulations dessus car vous risquez d'endommager davantage votre clé USB. On revient au cas de clé USB détectée avec sa réelle en RAW capacité. Dans ce cas, un logiciel gratuit de récupération de données effacées ou supprimées, ne vous sert à rien. Car dans votre cas il faut trouver d'abord la partition perdue et ensuite chercher les données. Donc la récupération de données s'effectue en deux étapes avec un logiciel compatible avec le système de fichiers de la clé USB (souvent FAT16 ou FAT32) qui peut les effectuer les deux étapes successivement. Dans ce cas, un bon logiciel gratuit de récupération de données est difficilement trouvable. Pour investir (40-50) euros, il faut savoir choisir. R-Studio est un très bon compromis. Sinon, Testdisk est gratuit mais pas très aisé pour un utilisateur moyen.

21. Comment utiliser une clé USB ou carte mémoire correctement ?

Une clé USB ou carte mémoire sont des supports de stockage d'appoint. On ne doit pas laisser les données pendant des périodes prolongées en y faisant confiance. La meilleure façon de les utiliser est de les vider régulièrement et d'avoir une copie de sauvegarde sur un autre support. Par ailleurs, il faut éviter de retirer la clé USB ou la carte mémoire à chaud. C'est à dire pendant le fonctionnement de l'appareil qui l'héberge. Sur un ordinateur il faut éjecter la clé USB ou la carte avec un clic droit de la souris en pointant le lecteur concerné. Avec un appareil photo par exemple ou un smartphone ou une tablette, il faut éteindre l'appareil et ensuite retirer la carté mémoire. En enlevant la carte mémoire ou la clé USB, il faut éviter de toucher les contacts avec les doigts car pour éviter l'injection de la charge statique dans notre corps dans la carte mémoire. Enfin, il ne faut pas s'amuser à plier, tordre , et mal traiter la clé USB ou la carte mémoire pour éviter des dommages physique potentiels.

22. Comment trouver une société de récupération de données correcte ?

La recherche sur internet s'effectue avec des phrases contenant des mots clés ou bien des mots clés directement comme : "comment récupérer les données sur une clé USB HS ?" ou bien "récupération de données clé USB HS". Les résultats obtenus sont très nombreux et il est très difficile de trouver une réponse satisfaisante à sa requête. En tête de ces résultats obtenus, on trouve des sites avec l'annotation "Annonce". Cela veut dire que les propriétaires de ces sites ont payé à Google des mots clés afin de se trouver en tête de liste. Le consommateur va très probablement cliquer sur un de ces sites en tête de liste. Pour éviter ce forçage d'aller sur les sites payés, il serait plus intéressant pour le consommateur de mettre le maximum de mots clé concernant son cas et son souhait dans sa question. Par exemple : "professionnelle de récupération de données sur clé USB endommagée physiquement devis gratuit paris traitement rapide ...etc", ou bien par mots clés "récupération données clé USB problème électronique devis gratuit paris urgent...etc". Dans ce cas, il risque plus de tomber sur des professionnels raisonnables, pas très commerciaux et pas très agressifs sur internet, des professionnels qui passe leur temps à travailler plus qu'à faire la publicité en dépensant des sommes énormes à Google qui seront répercutés sur votre facture. En cas de besoin d'un professionnel pour les autres supports de stockage, nous recommandons Diskeom car nous partageons les valeurs.

23. Comment récupérer des données après formatage ?

Pour expliquer le problème de récupération de données après formatage. Tout dépend quel type de formatage et tout dépend de l'utilisation après formatage du disque, de la clé USB ou de la carte mémoire. Si un formatage bas-niveau (ou lent) a été effectué, les données risques d'être effacées à jamais. Ce qui est souvent exclut, car ce type de formatage est lent. Par contre Si un formatage rapide a été effectué, la récupération de données avec l'arborescence d'origine est tout à fait possible tant que le disque (la clé USB ou la carte mémoire) n'a pas été réécrit ou réutilisé après formatage. Car avec l'utilisation, les nouvelles données seront réécrites sur les anciennes et l'arborescence risque d'être endommagée. Ceci ne veut pas dire que les données sont perdues définitivement. Mais seulement, les données seront récupérées sans l'arborescence d'origine et probablement avec un certain taux de corruption suivant l'intensité de l'utilisation du disque après formatage.

24. Pourquoi les tarifs de récupération de données sont flous ?

Les sociétés de récupération de données sont très souvent vagues sur leurs tarifs pour plusieurs raisons notamment pour ne pas être concurrencées d'une part et d'autre part, pour avoir une marge de manœuvre avec leurs clients. C'est-à-dire, une fois le client se trouve entre leurs mains, ils peuvent proposer des devis à leur guise. Le client, souvent pris par le temps et le besoin de ses données, accepte très souvent sans chercher à comprendre ou à comparer les offres de récupération de données. Certaines sociétés proposent des devis "à partir de 20€" d'un montant très faible afin d'attirer l'attention du client. Mais réellement, personne ne profite de ce tarif même si la panne correspond parfaitement à ce prix. Dans le devis, il y a toujours une autre raison pour annoncer un autre prix. La société Data Flash Back dénonce ces pratiques et tient à corriger le tir. Les tarifs de notre société de récupération de données sont simples, clairs et on peut profiter des prix les plus bas de sa gamme de tarifs. Faites le test avec un client anonyme et une panne provoquée et maîtrisée, et vous constaterez la véracité de notre engagement.

25. Recherche et récupération de données, quelle différence ?

Le principe de la récupération de données est le suivant : vous n'avez plus accès à aucune de vos données (panne logique ou panne logiciel) ou bien votre support est hors service (panne physique ou panne électronique). Ces deux notions sont différentes, même si au final les données sont inaccessibles. Mais la cause est différente. Donc le principe de la récupération de données repose sur la remise en fonctionnement du support afin d'accéder à la totalité de vos données en l'état avant la panne.

Alors que le principe de la recherche de données est tout autre : quelque soit la raison (erreur de manipulation, virus, formatage par erreur, effacement accidentel, etc) les données disparaissent. Mais votre support fonctionne toujours et vous pouvez l'utiliser sans problème. Dans ce cas, le principe de la recherche de données repose sur le fait que le support est intact et il s'agit de retrouver les données supprimées.

En termes de résultats et de qualité, la recherche de données est plus problématique que la récupération de données. Car souvent, la perte de données est accompagnée des manipulations, de la part de l'utilisateur,  qui compliquent la tâche. On converge plus vers une insatisfaction du client plutôt vers sa satisfaction. C'est un risque à prendre d'avoir un client insatisfait. Mais avec un client ouvert et compréhensif, ce service devient un plaisir à offrir.

26. Réparation de clé USB, est-elle possible ?

Une clé USB (ou carte mémoire) ne coûte que quelques euros. Le modèle économique de l'entreprise de peut pas reposer sur le principe de la réparation d'un objet n'ayant pas de valeur marchande. Car le coût de la prestation ne peut en aucun cas dépasser le prix de l'objet. Ce modèle économique ne peut pas tenir la route. Pour cette raison, notre principe est bien la récupération ou la recherche de données ayant une valeur inestimable, tout en ignorant la valeur du support lui-même. A savoir que toute récupération de données passe obligatoirement par la phase de réparation du support Flash.


Questions en rapport avec devis/facturation


Questions en rapport avec le fonctionnement de Data Flash Back


Posez votre question relative à la récupération ou la recherche de données et participez à l'enrichissement de ce F.A.Q.

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.