Comment récupérer une clé USB ?

Comment récupérer une clé USB sans formater ?

Votre clé USB ne monte plus dans le système d'exploitation et il vous est impossible d'accéder à vos données. Dans cet article nous allons détailler quelques cas de récupération de données de clé USB non reconnue. Le cas de clé USB endommagée physiquement (cassée, tordue, etc) ne sera discuté ici afin de rester concentrer sur le sujet principal.

comment-récupérer-une-clé-usb

Récupérer les données de clé USB sans formater

Dans ce cas, on ne discute pas les cas de clé USB cassée, de clé USB endommagée physiquement, de clé USB qui chauffe, etc. On suppose que du jour au lendemain, on insère la clé comme d'habitude, mais elle ne monte pas et on ne voir pas le lecteur correspondant. Par contre, on reçoit un message que la clé USB doit être formatée.

Système d'exploitation demande formatage de clé USB

C'est un message provenant du système d'exploitation pou rune raison principale : le contenu du secteur 0 de la clé USB semble vide ou corrompu.. Normalement, ce secteur doit contenir des informations spécifiques relative à la partition (type, taille et emplacement) et se termine par une signature "55 AA". Si ces informations ne sont pas cohérente, le système d'exploitation considère que la clé USB insérée est comme vierge ou non partitionnée. Pour cette raison, il envoie une information à l'utilisateur pour la formater et la rendre utilisable. Mais notre pauvre système d'exploitation, il ne peut savoir que cette clé USB est pleine de données importante et ne doit pas être formatée.

Clé USB formatée

Si l'utilisateur fait confiance au système d'exploitation et répond par "OUI" à la proposition de formatage, quelles seraient les conséquences ? Le système proposera ensuite deux types de formatage :

  • Formatage rapide : Ce formatage inscrit très peu de données sur la clé. Seulement deux secteurs sont réinscrit, le secteur 0 et le secteur de démarrage. Dans ce cas récupérer les données d'une clé USB formatée reste toujours et intégralement possible à la condition que l'utilisateur n'utilise pas la même clé pour y enregistrer quoi que ce soit. Car si des données sont enregistrées par dessus, cela revient à écraser les données dans la clé USB. Récupérer les fichiers supprimées sur la clé USB devient impossible. Si l'utilisateur remplit la clé complètement. Les anciennes données deviennent entièrement irrécupérables. Car cela est équivalent à un formatage lent ou "bas niveau".
  • Formatage lent : c'est un formatage mortelle pour vos données. Le système va écraser le contenu de chaque secteur et changer sa valeur à 0 ou bien une valeur aléatoire sans aucun sens. Aucune possibilité de récupérer les données effacées après ce formatage.

Récupérer les données de clé USB sans formatage

On se situe dans la situation où le système d'exploitation demande de formater la clé USB et que la clé USB est formattable. C'est à dire que la clé USB est pleinement détectée dans le gestionnaire des disque avec sa capacité réelle. Si la clé n'est pas détectée avec sa vraie capacité dans le gestionnaire des disque, elle n'est pas formattable, même si le système le suggère. Car la clé USB est endommagée physiquement.

Pour récupérer les données d'une clé USB non reconnue, demande formatage et elle est détectée correctement dans le gestionnaire des disques, suivez ces étapes :

  • Trouver une logiciel de récupération de données gratuit et efficace.
  • Analyser la clé USB en tant que support physique en choisissant un système de fichiers FAT16, FAT32 ou exFat.
  • Vous pouvez choisir des options : analyse approfondie, fichiers supprimés, etc. Le choix de l'option donne des résultats différents.
  • Enregistrer le résultats de recherche sur un support indépendant.

Logiciel de récupération de données gratuit

La majorité de nous ont eu affaire à une perte de données, suite à un effacement volontaire ou non, à une panne logique ou physique, à une corruption de données ou suite à une autre raison. Avant de faire le deuil, faire appel à un professionnel de récupération de données, on est souvent tenté par une solution gratuitement quitte à perdre un peu de notre précieux temps. On s'arme de notre allié Google pour chercher un "logiciel gratuit de récupération de données", et pour les polyglottes "free data recovery software". On reçoit une liste longue de propositions et la tâche commence :

  • Aller sur le site qui propose ce logiciel gratuit de récupération de données.
  • Télécharger le logiciel et l'installer sans capter des parasites au passage (cela va de soi avec le gratuit).
  • Essayer le programme de récupération de données gratuit, et en évaluer la performance.

Si tout se passe bien, on aura un amas de données dans l'ordre ou désordre et il va falloir faire le tri. De nombreux logiciels gratuits existent. Mais la très grande majorité ont des fonctions limitées pour leur version gratuite. Ci-après, les trois logiciels les plus répandus sont présentés.

Récupération de données gratuit par soi-même

Avant de se lancer dans la récupération de données gratuitement, par soi-même, quelques précautions s'imposent afin de ne pas accentuer les dommages. Car le premier principe en récupération de données est "Don't harm", ou "ne pas endommager". Ce qui veut dire que toutes les manipulations doivent être saine et ne doivent, en aucun cas, provoquer des dommages sur le support de stockage ou bien sur son contenu (les données recherché ou existantes). Voici quelques précautions à respecter absolument avant de commencer de récupérer les données par un logiciel gratuit ou payant d'ailleurs.

Etre sûr que le support à analyser n'a pas de défauts physiques : l'origine de la perte de données peut être des dommages physiques comme des secteurs défectueux, ralentissement, etc. Solliciter un support de stockage défectueux physiquement peut conduite à une panne totale de votre support.
Ne jamais enregistrer les données récupérées sur le même support car c'est un auto-suicide.
Savoir choisir les paramètres de recherche de données et savoir analyser les résultats obtenus. Est-ce cohérent ce que j’obtiens comme résultats ? Puis-je améliorer les résultats en modifiant les paramètres de recherche ?, .. etc.

Logiciels gratuits de récupération de données

Nous conseillons, dans la limite du possible, de télécharger un logiciel gratuit de récupération de données directement à partir du site de l'éditeur, afin d'éviter l'installation de parasites indésirables en même temps que le programme gratuit de récupération de données. Très souvent, lors de l'installation, on dit "OUI" à tout, pour aller vite. On se retrouve avec des logiciels indésirables pouvant ralentir la performance de l'ordinateur. Ce qui peut devenir très agaçant. Donc, lors de l'installation, prenez quelques secondes pour lire les propositions adjacentes, et répondre par "NON" à certaines propositions.

Recuva - Pitirorm

L'éditeur propose deux versions de logiciel de récupération de données, gratuit et payant. Lors du démarrage du logiciel, on est obligé d'utiliser l'assistant et il faut faire des choix, qui ne sont pas très évidentes. Dans un autre article, nous essayerons de décortiquer les fonctions et les possibilités de la version gratuite de ce logiciel de récupération de données.

Récupération de données avec ecuva

TestDisk et PhotoRec - CGSecurity

TestDisk est un logiciel en ligne de commande. Bien qu'il soit performant pour ce pourquoi il a été conçu, il est peu commode pour un utilisateur ordinaire. De plus il faut avoir des connaissance solide en informatique pour le manipuler. Un autre handicap pour ce logiciel est qu'il est en anglais, bien que son développeur soit français.Parmi tant de fonctions proposées, il propose entre autre une fonctionnalité très utile pour récupérer les données. Ce pack de logiciels propose trois logiciels entièrement gratuits : TestDisk en ligne de commande et PhotoRec en ligne de commande et en fenêtre avec des boutons cliquables.

PhotoRec, qu'il soit en ligne de commande ou en fenêtre a été initialement conçu pour récupérer les photos. Ensuite, il a été étendu pour récupérer un grand panel de types de fichiers. Il est très intéressant à partir du moment on souhaite récupérer les données en vrac (sans l’arborescence d'origine). Il est assez sauvage dans sa façon de récupérer les données car il ne prête aucune attention à la présentation des données récupérées. Il met ce qu'il trouve dans des dossiers dans l'ordre de leur emplacement dans le support de stockage. Pour cette raison, il est préférable de limiter les types de fichiers recherchés.

Le point fort de TestDisk et PhotoRec est qu'ils sont entièrement gratuits et aucune fonction n'est limitée. Ces logiciels offrent une vraie alternatives aux logiciels payants. Cela vaut la peine d'être patient afin de les maîtriser.
récupération données gratuit avec photorec

récupération-de-données-gratuit-testdisk
récupération-données-gratuit-avec-photorec
récupérer-données-gratuitement-avec-photorec

DiskDrill (Pandora) - Cleverfiles

Ce logiciel est très intéressant et très abouti. Seulement, il est en anglais et on ne voit pas trop la différence entre les différentes options si on les essaie pas. Par contre il est en anglais. Ses résultats sont quasi complets. Sauf que la version gratuite ne permet pas de récupérer plus de 500MO. Ce qui est très peu par rapport à un disque dur. Ce logiciel dans sa version gratuite convient parfaitement pour rechercher quelques fichiers seulement. Selon l'option choisie, on peut obtenir l'arborescence des fichiers avec leurs nom d'origine. Par contre, le nom des dossiers est tronqué ce qui ne facilite pas la navigation dans les données récupérées.

récupération-de-données-gratuit-diskdrill