Mémoire Flash

Mémoire Flash

La mémoire Flash est une mémoire électronique réinscriptible sur un support à semi-conducteur. A la différence avec la mémoire vive, la mémoire Flash conserve les données informatiques même lorsque la tension d'alimentation est coupée. Ainsi, les bits des données restent stockés dans la mémoire Flash. C'est une mémoire de type EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read Only Memory).

mémoire-flash-électronique-données-par-bloc

Les avantages de la mémoire Flash

  • Transfert rapide des données grâce à l'écriture et l'effacement par bloc
  • La mémoire est complètement électronique, il n'y a aucun composant mécanique
  • Propriétés mécaniques intéressantes : résistance à l'eau, à la pression, à la chaleur, au choc. Ce qui augmente sa durée de vie ainsi que la chance de récupérer les données en cas de problème
  • Niveau d'intégration élevée : jusqu'à 16 GO et 32 GO par puce

Application de la mémoire Flash

La mémoire Flash est très largement utilisée dans les domaines du jeu vidéo, dans les assistants personnels (PDA), tablettes, les téléphones intelligents (smartphone), caméscope, appareils photos, ordinateurs portables, support de stockage (clé USB, carte mémoire, SSD) etc. Elle est également utilisée dans le stockage du firmware de nombreux systèmes électroniques et comme mémoire tampon afin d'améliorer le temps de traitement du flux de données informatique.

Le futur de la mémoire Flash

Comme la mémoire flash est purement électronique, elle peut être utilisée comme un disque dur (ou plus généralement comme support de stockage de masse : clé USB, carte mémoire, SSD, etc) pour le stockage de masse des données et elle peut le remplacer car elle a des avantages en termes du temps d'accès, de vitesse et de consommation d'énergie. Mais les facteurs qui limitent sa généralisation sont : le coût de production et le nombre limité de cycles de lecture/écriture. Enfin, du point de vu de possibilités de récupération de données, il semblerait que les supports de stockage à base de mémoire Flash (notamment le SSD) sont beaucoup plus coûteux et beaucoup plus délicat à en récupérer les données. Leurs pannes (logique et physique) sont souvent fatales et les techniques de récupération de données sont très sophistiquées. En effet, ce type de support demande des équipements spécifiques et des compétences pointues en termes de récupération de données. Le choix d'un spécialiste est vital. Data Flash Back a fait le choix d'en faire une spécialité car elle dispose de tous les moyens techniques et humains pour réussir cette mission importante pour vous.

Types de mémoire Flash

Types de mémoire Flash

Il existe deux types de mémoire Flash : NOR et NAND (NON-OU et NON-ET). Ce nom fait référence aux types de portes logiques utilisées dans chaque cellule mémoire. Le type de Flash NOR (NON-OU) a été introduit par Intel en 1988 alors que le type NAND (NON-ET) a été introduit par Toshiba en 1989.

La mémoire NOR est plus rapide en lecture et plus chère, mais plus lente en écriture. La mémoire NAND a une capacité de stockage plus importante et elle est plus utilisée dans les appareils où le besoin d'écrire et d'effacer est plus fréquent (comme les clés USB, les lecteurs MP3, et les appareils photos numériques par exemple).

La mémoire Flash NOR est meilleure en termes d'accès aléatoire à un bit quelconque. Ce qui permet l'exécution d'un code. Tandis que la mémoire NAND est plus adéquate pour l'écriture séquentielle (comme la photo, la vidéo et l'audio, etc).

comparaison-de-types-de-mémoire-flash-dans-clés-usb-et-carte-mémoire

Ci-après un tableau résumant les différences majeures entre les deux types de mémoire Flash NOR et NAND.

 

Propriété

NOR

NAND

Prix

4x / GO

1x / GO

Capacité

16 MO-1 GO

1 GO-16 GO

Exécutable

Oui

Non

Cycle d'écriture

10 000-100 000

100 000-1000 000 avec ECC

Temps de lecture

103 MO/sec

18.6 MO/sec

Temps d'effacement de bloc

1 sec

500 µ sec

Temps d'écriture

13 x 200 µ sec/page

200 µ sec/page

Écriture pendant la lecture

Possible

impossible