Récupération de données de carte mémoire Compact Flash

La carte mémoire Compact Flash CF est un support amovible de stockage de données notamment utilisée dans les appareils photo professionnels afin d'optimiser la vitesse de transfert des clichés prises rapidement, ainsi que dans les appareils portatifs de reportage. Certaines cartes CF peuvent atteindre des débits permettant son utilisation dans la vidéo et le cinéma. Cette carte est dotée de connecteur parallèle afin d'optimiser la vitesse de transfert de données.

Composition de la carte Compact Flash

Mise à part les partie mécaniques et ergonomiques, la carte Compact Flash est composée principalement de :

On en déduit facilement que le rôle des puces mémoire est de retenir les données. Mais, quel est le rôle du micro contrôleur ?

Les puces mémoires ne sont que des espaces de stockage et elles ne sont dotée d'aucune logique ou intelligence pour la gestion des données y stockées. Alors que le micro contrôleur a pour mission principale d'organiser le flux de données en entrée et en sortie de la carte mémoire Compact Flash. Le micro contrôleur joue le rôle d'un gestionnaire d'entrepôt. Alors que les puces mémoires représentent l'entrepôt même. Le micro-contrôleur organise les données dans les puces selon une logique très intelligente visant à réduire les erreurs et optimiser la vitesse d'échange de données. Sans le micro-contrôleur, les données dans les puces mémoire ne sont qu'un tas d'octets dispersés dans tous les sens. Il est impossible de reconnaitre le contenu de puces mémoire sans l'aide du micro-contrôleur. En somme, le micro-contrôleur crypte le contenu des puces mémoires afin de minimiser les erreurs et maximiser la vitesse.

récupérer carte compact flash CF

Pannes de la carte mémoire Compact Flash

Ayant compris la composition de la carte mémoire Compact Flash, on peut imaginer les pannes de ce type de support. Comme un support de stockage, la carte Compact Flash peut avoir deux types de familles de pannes :

Famille de pannes logiques (de contenu) : dans ce cas, la carte Compact Flash est supposée parfaitement fonctionnelle sur le plan physique et utilisable si on le souhaite. Mais le problème réside dans l'accès aux données. Ce type de panne n'est pas discuté dans cet article car la solution est également et purement logique. C'est à dire avec un logiciel de récupération de données.
Famille de pannes physiques : dans ce cas, le support lui-même est endommagé physiquement, et il n'est pas utilisable par un PC, une caméra ou autre. Car la carte Compact Flash n'est pas reconnue en tant que support de stockage.

Réparer Carte Compact Flash ou récupérer les données ?

Très souvent, les deux termes sont confondus, alors que la différence est colossale. Afin d'y voir clair, il est important de distinguer les deux cas de pannes de carte Compact Flash.

En cas de panne logique, la carte Compact Flash n'est pas réellement en panne car elle est parfaitement fonctionnelle mais les données ne sont pas accessibles. Dans ce cas, on ne parle pas de panne de carte mais de dérèglement de la structure logique du système de fichiers de la carte. Afin de réparer la carte pour la réutiliser, il suffit de la formater. C'est à dire, redéfinir la structure logique du système de fichiers. Avant de formater, il faut s'assurer que le contenu n'a pas d'importance ou bien il faut le récupérer d'abord.
En cas de panne physique, la carte Compact Flash est endommagée quelque part. En conséquence, les données ne sont plus accessibles et la carte n'est plus réutilisable. Elle n'est non plus formatable même si l'ordinateur le suggère. Dans ce cas, la carte Compact Flash n'est pas réparable. Pour en récupérer les données, il faut la démonter et la réduire en pièces afin d'accéder aux puces mémoires. Ceci n'est pas une réparation mais une destruction.

Donc, le terme réparer une carte Compact Flash n'a aucun sens. Au mieux, on peut parler de récupération de données de carte Compact Flash.

Comment récupérer les données de carte Compact Flash ?

La récupération de données d'une carte Compact Flash peut être effectuée de deux manières complètement différentes selon la panne d'accès aux données. En cas de panne logique : la récupération de données est effectuée par un logiciel. Un utilisateur averti peut faire cette récupération à condition de respecter certaines règles (ce n'est pas le sujet de cet article). En cas de panne physique, l'idée de la récupération de données de carte Compact Flash repose sur les principes suivants :

La possibilité d'exploiter et lire le contenu des puces mémoire.
La quantité des erreurs de lecture ne doit pas empêcher une reconstruction correcte des données.
La possibilité de simuler le fonctionnement du micro-contrôleur.

Ceci étant dit que la récupération de données d'une carte Compact Flash n'est pas acquise par défaut car cela dépend de beaucoup de paramètres, indépendamment de la bonne volonté, les compétences et les équipements du technicien. Une carte Compact Flash déclarée irrécupérable par un tel, peut être parfaitement récupérable par un autre.

Mémoire Flash

Mémoire Flash

La mémoire Flash est une mémoire électronique réinscriptible sur un support à semi-conducteur. A la différence avec la mémoire vive, la mémoire Flash conserve les données informatiques même lorsque la tension d'alimentation est coupée. Ainsi, les bits des données restent stockés dans la mémoire Flash. C'est une mémoire de type EEPROM (Electrically Erasable Programmable Read Only Memory).

mémoire-flash-électronique-données-par-bloc

Les avantages de la mémoire Flash

  • Transfert rapide des données grâce à l'écriture et l'effacement par bloc
  • La mémoire est complètement électronique, il n'y a aucun composant mécanique
  • Propriétés mécaniques intéressantes : résistance à l'eau, à la pression, à la chaleur, au choc. Ce qui augmente sa durée de vie ainsi que la chance de récupérer les données en cas de problème
  • Niveau d'intégration élevée : jusqu'à 16 GO et 32 GO par puce

Application de la mémoire Flash

La mémoire Flash est très largement utilisée dans les domaines du jeu vidéo, dans les assistants personnels (PDA), tablettes, les téléphones intelligents (smartphone), caméscope, appareils photos, ordinateurs portables, support de stockage (clé USB, carte mémoire, SSD) etc. Elle est également utilisée dans le stockage du firmware de nombreux systèmes électroniques et comme mémoire tampon afin d'améliorer le temps de traitement du flux de données informatique.

Le futur de la mémoire Flash

Comme la mémoire flash est purement électronique, elle peut être utilisée comme un disque dur (ou plus généralement comme support de stockage de masse : clé USB, carte mémoire, SSD, etc) pour le stockage de masse des données et elle peut le remplacer car elle a des avantages en termes du temps d'accès, de vitesse et de consommation d'énergie. Mais les facteurs qui limitent sa généralisation sont : le coût de production et le nombre limité de cycles de lecture/écriture. Enfin, du point de vu de possibilités de récupération de données, il semblerait que les supports de stockage à base de mémoire Flash (notamment le SSD) sont beaucoup plus coûteux et beaucoup plus délicat à en récupérer les données. Leurs pannes (logique et physique) sont souvent fatales et les techniques de récupération de données sont très sophistiquées. En effet, ce type de support demande des équipements spécifiques et des compétences pointues en termes de récupération de données. Le choix d'un spécialiste est vital. Data Flash Back a fait le choix d'en faire une spécialité car elle dispose de tous les moyens techniques et humains pour réussir cette mission importante pour vous.